top of page
BOUDU 50

TFC – Sadran sans rancune
L’ère Sadran au Téfécé s’est achevée au début de l’été avec le rachat du club par un fonds d’investissement américain.
À la faveur d’une interview exclusive, l’ex-président se souvient des Pitchouns, de l’Europe et du dépit.

 

REPORTAGE. – Petit pétage de câble en amies
Pendant que certains regagnent sagement les salles de classes, d’autres gagnent les salles de casse comme le Karnage Club. Un local cathartique où l’on pète tout à coup de hache et de gourdin. En toute impunité, et en toute sécurité. Boudu s’y est rendu avec des copines.

 

PORTRAIT – Valérie Dupond – L’autre face
Je ne sais pas trop minauder, manipuler les gens, faire des sourires. Mais je reconnais que dans ce métier, moins de testostérone et un regard qui tue, ça aide.

BOUDU 50

PrixÀ partir de 3,00 €
    bottom of page