retour haut de page

REPORTAGE

Audrey Dussutour : blob buster

PAR Sarah JOURDREN | Photographie de Matthieu SARTRE
Temps de lecture 4 min

À force de passion et d’humour, Audrey Dussutour est devenue la coqueluche des médias. Il faut dire que son objet d’étude, un organisme unicellulaire géant et visqueux qu’elle surnomme affectueusement « le blob », est à la fois fascinant et drôle… Boudu est parti avec elle à la chasse au blob dans le petit bois malfamé qui s’étend sous les fenêtres de son bureau du CNRS.

C’est dans son laboratoire du CNRS, à l’université Paul-Sabatier, qu’Audrey Dussutour, chercheuse spécialisée dans le comportement des fourmis et des organismes unicellulaires, nous a donné rendez-vous. Non sans fierté, elle nous présente ses trois sujets d’études : l’Américain, l’Australien et le Japonais. Avec une certaine affection, elle commente l’état de santé de l’Américain : « Il est vieux, ça fait quatre mois qu’on s’en sert pour les manip’. Il fatigue, il n’a même pas fini ses flocons d’avoine ce matin ! » Et sans pudeur, elle marque sa préférence pour l’Australien : « Il a une belle couleur jaune, presque fluo. On voit qu’il est en forme. Et c’est un Bisounours ! L’Américain, lui, fait n’importe quoi dans les manip’. Quand au Japonais, il est plus sensible aux infections… »
Sans bouche, ni oreille, ni nez, il se guide grâce aux molécules qui se déplacent dans l’eau.

Les trois piles de boîtes de Petri qui s’entassent sur la table n’ont pourtant rien de ragoutant. Une substance jaune et grumeleuse tente même de s’en échapper par endroit. Mais la chercheuse poursuit ses explications et peu à peu, l’enthousiasme nous gagne. Physarum polycephalum est un être inclassable : il présente la pigmentation des fleurs, se reproduit par spores comme les champignons et se déplace comme les limaces. Un être unicellulaire et polynucléaire géant, pourtant ni plante, ni champignon, ni animal, qui mange et grandit jusqu’à atteindre dix mètres carrés. Un myxomycète,…

Abonnez vous pour lire la suite
Lire la suite

Partagez

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.