retour haut de page

PORTRAIT

Viticulture : Solide comme un Roc des Anges

PAR Jean COUDERC | Photographie de Matthieu SARTRE
Temps de lecture 6 min

En matière de vin, on grandit, et on produit souvent où l’on est né. Marjorie Gallais fait exception à la règle. Elle a quitté sa Côte-Rôtie natale pour créer son domaine en Roussillon, au cœur d’une terre aride où l’on n’avait pas l’habitude de mettre le vin en bouteille. Vingt ans plus tard, Roc des Anges est pourtant considéré comme l’un des plus beaux fleurons de la région après avoir réussi son passage en biodynamie.

On dit souvent que l’amour donne des ailes ou qu’il permet de déplacer des montagnes. C’est sans doute ce qui s’est produit pour Marjorie Gallais lorsqu’elle a décidé d’acheter en 2001, avec son compagnon Stéphane, des vignes sur les hauteurs de Montner, dans les Pyrénées-Orientales. Car la native de Grenoble était jusqu’alors habituée aux prestigieuses vignes de Côte-Rôtie et de Condrieu. Pas exactement du même acabit que celles de Montner, situées sur l’appellation Côtes-du-Roussillon villages. Mais le jeune couple, qui s’est rencontré sur les bancs de l’école d’agronomie de Montpellier, a de la suite dans les idées. Et l’intuition, dès le début de son histoire, qu’il va partager plus qu’une histoire d’amour. « On a tout de suite su qu’on allait monter un domaine ensemble. C’était comme une évidence. Et puis le vin a ce petit atout par rapport au maraîchage qu’il y a une dimension artistique dans la transformation d’un produit brut. » Loin d’être refroidis par la réputation peu flatteuse des vins du coin, ils perçoivent tout de suite le potentiel de ces terres pleines de schistes, et ambitionnent immédiatement de réaliser des vins de garde.

Pas question donc de fonctionner comme les autres vignerons du cru, qui ont pour habitude de faire
vinifier en cave coopérative. Le domaine Roc des Anges s’étend au démarrage sur 4 hectares. Comme Stéphane a pris la direction technique d’un…

Achetez le magazine en pdf ou en papier pour lire la suite
Lire la suite

Partagez

  • Éditions trente&un

    32 rue Pierre-Paul-Riquet

    31000 Toulouse

    France

  • ABONNEMENT ET DIFFUSION

    abonnement@editions31.com

  • Rédaction

    redaction@editions31.com

     

  • Commercial

    Nadia KHARBAJOU
    Responsable régie publicitaire
    nadia@laboikos.com
    06 51 65 37 11

    Gaelle KREMER
    Commerciale
    gaelle.kremer@laboikos.com
    06 20 03 13 58

     

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.