retour haut de page

Nadia Pellefigue

Moi, maire de Toulouse #5


Temps de lecture 3 min

Boudu a proposé à chaque candidat de se plier à l’exercice de l’anaphore rendue célèbre par François Hollande lors du débat télévisé de l’entre deux-tours l’opposant à Nicolas Sarkozy lors de la présidentielle de 2012. Cette semaine, Nadia Pellefigue.

Moi, Maire de Toulouse, je serai la première femme à occuper cette fonction et je mettrai en œuvre des politiques en faveur de l’égalité réelle entre les toulousaines et les toulousains pour que Toulouse soit une chance pour toutes et tous.

Moi, Maire de Toulouse, l’action de l’équipe municipale que je conduirai aura pour objectif de réduire le fossé entre les toulousain-e-s qui vont bien et celles et ceux qui vont mal. J’aurais une attention pour chacun-e et de l’ambition pour tou-te-s.

Moi, Maire de Toulouse, les petit-e-s toulousain-e-s dont les parents sont pauvres retrouveront le droit de manger à la cantine parce que je rétablirai la gratuité que le maire sortant a supprimée.

Moi, Maire de Toulouse, notre ville deviendra une grande métropole européenne à la pointe de la transformation écologique. L’écologie n’est pas un parti ni une politique. Elle doit être l’action qui guide l’ensemble des politiques publiques au bénéfice de la qualité de vie des habitant-e-s.

Moi, Maire de Toulouse, nous doterons la ville de grands équipements structurants : l’Ile du Ramier deviendra l’Ile des Festivals, la Cité du rugby célèbrera nos champions, l’Octogone Parc, véritable trame verte sur nos boulevards intérieurs, reliera les lieux de culture et les 7 Portes de Toulouse, ouvrages architecturaux végétalisés soumis à concours, proposeront une offre de stationnement avec le relais d’une navette circulaire et un bouquet de service pour simplifier la vie (pressing, réparation de téléphone…)

Moi, Maire de Toulouse, je serai fière de célébrer les mariages entre couple de même sexe que le maire sortant a combattu aux côtés de la Manif pour tous.

Moi, Maire de Toulouse, je protègerai l’âme des quartiers en mettant fin au bétonnage sauvage et au désordre architectural.

Moi, Maire de Toulouse, je m’attacherai à retisser le lien de confiance entre les citoyens et leurs élu-e-s et à faire rimer éthique et politique. Je mettrai en place une séance de questions des citoyen-ne-s en amont de chaque conseil municipal.

Partagez

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.