top of page
  • BOUDU

Dossier guinguette


Turbine

Premier été pour la guinguette du Bazacle. Et gros coup de foudre ! Carte de tapas variée (caviar d’aubergines et pita, croquetas, sashimi de daurade royale…), de l’audace (burrata et fraises, une merveille), des portions généreuses (l’œuf parfait n’a jamais aussi bien porté son nom). Et puis quel spot ! Le Dôme de la Grave face à vous, la Garonne qui danse dans ses remous… Ô Toulouse ! 11 quai Saint-Pierre


Boudu-magazine-69 guinguette

Pêcheurs de sable

Loin des modes culinaires et des tendances agaçantes, cette ancienne morgue transformée depuis quelques années en table à manger et à boire résiste chaque été, quai de la Daurade, avec simplicité et personnalité. Du fromage, de la charcuterie, des bières artisanales, un approvisionnement local et un service agréable. Vue sur la grande roue, jeux pour enfants, verdure, plein air… On respire ! Quai de la Daurade


Boudu-magazine-69 guinguette

Le Gros Arbre

Quelle belle idée d’avoir fait de cette magnifique bâtisse en pierre -propriété des Voies Navigables de France- un rendez-vous pour gourmands, près du bassin des Filtres. Beaucoup de canard à la carte (salade de gésiers, magret…), cadre reposant et familial, loupiottes et cèdre du Liban multi centenaire pour habiller les lieux. Un vrai coin de nature. Pourvu que ça dure ! 110 rue des Amidonniers


Boudu-magazine-69 guinguette

La pétanque des copains

Ici, on se calme, on boit frais, et on grignote de bons produits (ravioles soufflées, anchois marinés, terrine de foie gras et girolles) à prix raisonnables (une aubaine au Busca). Et pour se détendre, on se rassemble autour d’une petite partie de pétanque sur la grande allée Frédéric-Mistral. Boules mises à disposition par la guinguette. Chouette ! Esplanade Alain-Savary


Boudu-magazine-69 guinguette

La Guinguette

Oublié le piège à touristes des années précédentes avec des assiettes aussi tristes que la note était joyeuse… Désormais, c’est le Kiosque –bien connu des habitués du Grand-Rond et de Saint Pierre- qui régale en bord de Garonne avec ses spécialités vietnamiennes : nems, bo bun, poulet croustillant, bao burger… Cocktails fous et prix doux vous emmèneront jusque tard dans la nuit… Chiche ! 37 quai de Tounis

 

On peut s’en passer

Pas besoin de s’attabler à L’Écluse, en contrebas du Pont Saint-Michel. Plats fades et prestation très en deçà du positionnement affiché. On cherche encore l’esprit guinguette (et le poulpe dans la salade du même nom…). Déception aussi du côté de Racines. Le spot (le port Viguerie décoré façon bohème) reste formidable. La carte et les portions servies beaucoup moins… Quant à la Centrale sur l’île du Ramier : cher et service à revoir.

bottom of page