top of page
  • BOUDU

Olivia Bertrand valorise la laine paysanne

Valorisation d’un territoire À travers le projet « Laines Paysannes » initié en 2016, Olivia Bertrand n’entend pas mettre en avant ses seuls bonnets, gants ou coussins. Elle fait aussi le pari de ramener les éleveurs, leurs savoir-faire et leur territoire au cœur de la production textile.


Une matière noble La laine est une matière noble dont la production est bien moins énergivore que d’autres matières premières naturelles comme le coton. Sans compter ses propriétés et ses vertus inégalables.


Circuit-court et vente directe Avec sa caravane en bois, Olivia entend vendre ses produits sur les marchés et les foires de la région. L’objectif est de faire vivre l’économie locale et de porter la parole des éleveurs, des tisseurs et des tricoteurs. « Il y a une dimension sociale dans ce projet », explique-t-elle.


Re-territorialisation Le véritable défi d’Olivia Bertrand réside dans la re-territorialisation de pratiques et de savoir-faire engloutis par la mondialisation. Et d’apporter sa contribution au renouveau de cette filière. À l’en croire, même s’il est difficile d’en vivre, l’espoir est permis : « La laine revient à la mode, et c’est toute la filière qui s’en trouve dynamisée ! ».

bottom of page