top of page

Pour redevenir un gamin

Jean-Baptiste, 32 ans, ingénieur en informatique, skate tous les dimanches au cours adulte proposé par l’association Copain Coping au skatepark Le Petit.


« Quand j’avais 10 ans, je faisais du skate. J’aimais bien, mais je n’ai pas continué longtemps. En début d’année dernière, un jeune collègue de travail skateur m’a parlé d’une école de skate. Je me suis dit que je n’étais pas si vieux, alors j’ai pris 10 heures de cours particuliers avant de rejoindre le cours collectif du dimanche. J’avais l’impression de redevenir un gamin, j’étais émerveillé. En plus, j’étais en pleine séparation donc c’était vraiment ma petite bulle pour décompresser. Il faut travailler l’équilibre, la technique, la coordination des mouvements et surtout savoir affronter ses peurs. Je me souviens lors des premières séances que descendre une petite pente était déjà un défi. C’est un sport dans lequel on peut se blesser facilement, donc il faut le prendre en compte. Il y a plein de figures à débloquer, c’est challengeant ça me plaît beaucoup, et puis on se motive tous. Mon rêve, ce serait d’arriver à faire un kickflip. »


Posts récents

Voir tout

“Pour comprendre mon corps” – Kendo

Benjamin Morel, 29 ans, est ingénieur dans le spatial au CNES. Depuis 7 ans, il pratique le kendo, la voie (dô) du sabre (ken), au dojo de Seigakukan fondé en 1993 par le senseï Pascal Loïdi. J’ai déc

Comments


bottom of page