retour haut de page

CHRONIQUE

Histoire : Valentin vs Gambrinus

PAR Marine GASC
Temps de lecture 2 min

Tous les mois, la blogueuse Marine Gasc vulgarise l’histoire de Toulouse à travers des anecdotes croustillantes.

Le 14 février au soir, les amoureux éconduits n’auront certainement pas le moral. Qu’ils se consolent en se rendant devant le 10 rue du Pont-de-Tounis, anciennement Brasserie Strasbourg, où l’on fabriquait à la fin du xixe siècle la bière la plus célèbre de Toulouse. On comptait alors dans la cité occitane une trentaine de brasseurs d’Alsace-Lorraine venus s’établir dans le Sud de la France après l’annexion de la région par les Prussiens. Sur place, les malheureux en amour pourront lever leur verre et les yeux vers l’ultime vestige de l’ancienne brasserie : un buste sculpté du roi mythique Gambrinus, barbu joufflu à l’air canaille qui, dit-on, inventa la bière après un chagrin d’amour. Selon la légende, ce roi de Flandre était total in love de Flandrine, la fille de son maître, qui ne le trouvait pas à son goût. Désespéré, il voulut se foutre en l’air du haut d’un pont, avant que le diable ne lui propose de lui acheter son âme en échange de graines de houblon. Gambrinus accepta, inventa la bière, et la fit boire aux villageois qui trouvèrent d’abord le breuvage amer, puis, à force d’enquiller les chopines, en découvrirent la merveilleuse douceur.
Ainsi, Gambrinus reste-t-il à jamais le symbole de l’amour déçu, de l’espoir renaissant et des vertus consolatrices du houblon fermenté en cas de chagrin d’amour.


Retrouvez Marine Gasc sur son blog Raconte-moi l’Histoire.

Partagez

  • Éditions trente&un

    32 rue Pierre-Paul-Riquet

    31000 Toulouse

    France

  • ABONNEMENT ET DIFFUSION

    abonnement@editions31.com

  • Rédaction

    redaction@editions31.com

     

  • Commercial

    Nadia KHARBAJOU
    Responsable régie publicitaire
    nadia@laboikos.com
    06 51 65 37 11

    Gaelle KREMER
    Commerciale
    gaelle.kremer@laboikos.com
    06 20 03 13 58

     

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.