top of page
  • BOUDU

Dites-le quand même #13

Factice sans toro À ce festayre en sueur et en claquettes qui glousse en sautillant : « T’as vu ! Du 6 au 8 juillet, c’est le retour des Fêtes de Toulouse ! », en paraphrasant le texte imprimé sur l’affiche de la « Feria Tolosa », expliquez qu’il n’y a jamais eu de feria à Toulouse. Qu’on y assistait bien à des corridas, mais qu’on rentrait ensuite chez soi après avoir bu un coup au bar du Soleil d’Or. Des toros sans feria, en somme. Tout le contraire d’une feria sans toros.



Droit aux brutes À ce voisin de mobil-home en Scholl et en colère qui braille contre le vent : « Si tu continues à m’envoyer la fumée de tes merguez sur la tronche, j’appelle mes potes gangsters de Marseille pour te casser les jambes », annoncez, chiffres à l’appui et en citant l’adjoint à la sécurité de la Ville de Toulouse, que « le taux de délinquance est plus élevé à Toulouse qu’à Marseille ». Dégustez ensuite vos merguez trop cuites en lisant la peur dans les yeux de votre interlocuteur.



Jeune regrette rien À ce quinqua embarrassant et en bermuda qui donne, au bar de la plage, dans le « Y’a plus moyen de recruter de bons jeunes. Foutent rien. Sont apathiques, arrogants, bégueules et tiédasses », rappelez que les trentenaires du XV de France ont pris trois déculottées en tournée d’été contre les Blacks, pendant que les moins de 20 ans devenaient champions du monde.



Panneau à bretelle À cet automobiliste court-vêtu et courroucé, qui se plaint d’avoir mis quatre heures pour faire Toulouse/Narbonne-Plage un 15 août, annoncez que des travaux d’élargissement à 2×3 voies de l’A61 destinés « à mettre fin aux effets accordéon » seront lancés très prochainement. Faites remarquer qu’il est élégant, de la part des autorités compétentes, d’avoir attendu la mort d’Yvette Horner pour se pencher sur le problème.

Comments


bottom of page