top of page
  • BOUDU

Ecrin total – Henri Martin

Presqu’un siècle après sa création et un peu plus de cinq ans après sa fermeture pour travaux, le musée Henri-Martin de Cahors rouvre le 6 mai. L’ancien palais épiscopal qui l’abrite présente désormais des lignes extérieures blanches et pures ultra contemporaines, et abrite en son sein des salles enfin à la dimension des fameux grands décors de Martin. Écrin idéal pour redécouvrir ce peintre toulousain inclassable, Lotois d’adoption, à cheval sur les anciens et les modernes, artiste star de la IIIe République, dont on peut admirer les grands décors au Capitole ou dans la salle du Conseil d’État au Palais Royal. Outre la peinture de Martin, on aura plaisir à voir quelques curiosités du musées, comme la mystérieuse Vénus à trois doigts du Néolithique, découverte en 1937 à Capdenac, ou la statuette en bois venue d’Océanie Cahors début xixe, qui figure le grand Rango, dieu de la pluie, de l’agriculture et du curcuma. Les plus fétichistes apprécieront quant à eux les pantoufles et les bretelles du Cadurcien Gambetta, père de la IIIe République. Certes, le cœur du grand homme est conservé Panthéon, mais depuis Toulouse, ça fait trop loin.

Musée Henri Martin de Cahors du mercredi au dimanche de 11H à 18H

bottom of page