top of page
  • BOUDU

L’addition de Bruno Barthe. Champipoire et foie gras

Votre premier émoi gustatif ? Les croissants de mon père

Le plat que vous détestiez enfant ? Le gratin de blettes de ma mère

Votre madeleine de Proust ? Le poulet de rôti de ma mère

Le plat le plus difficile à réaliser ? Le pigeon Prince Rainier III de Raymond Oliver

Votre plat « signature » ? Le champipoire (dôme de mousse au chocolat, poire pochée, trompe-l’oeil de champignon, caramel de morilles, glace au cèpe)

L’aliment que vous préférez ? Le foie gras

Celui que vous détestez ? La cervelle d’agneau

Les pires associations ? L’huitre avec la réglisse

Votre pêché mignon ? Le foie gras, je ne m’en lasse pas.

Vos sources d’inspiration ? Les livres de grand chef et ma femme

Le piège en cuisine ? Tomber dans la facilité et ne pas se remettre en question.

Devant la téloche, salé ou sucré ? Netflix + popcorn sucrés

Ce que vous inspire Trip Advisor ? Incontournable…et nocif, en particulier sur le contact direct avec le client qui est altéré.

Votre penchant alimentaire honteux ? Mc Do

Le plat ou le produit pour lequel vous êtes prêt à faire 100 km ? Des cèpes

L’homme ou la femme avec qui vous aimeriez diner en tête-à-tête ? Le compositeur John Williams

Votre mentor ? Michel Sarran

Le chef que vous admirez le plus ? Mauro Colagreco

L’aliment le plus bizarre que vous ayez mangé ? Une limace, quand j’étais scout

Si vous étiez un ustensile de cuisine ? Un chalumeau, car je peux très vite m’enflammer.

Comments


bottom of page