top of page

Maguelone Pontier, du Min au ring

Dernière mise à jour : 6 févr.

Entreprendre est éreintant. Pour tenir, cheffes et chefs d’entreprises ont des hobbies qui font office d’exutoire. Maguelone Pontier, la directrice générale du MIN de Toulouse, pratique la boxe.



Tout est parti d’une initiative inattendue de l’expert-comptable du Marché d’Intérêt National de Toulouse, le Min, où restaurateurs et épiceries du coin viennent s’approvisionner. « Il invite ses clients à boxer pour passer du temps avec eux et parler d’autre chose que de chiffres », explique Maguelone Pontier. Séduite par le concept, la patronne du Min crée alors l’association Club House, avec le directeur du Sporting Village, pour réunir deux à trois fois par semaine des dirigeants toulousains pour des séances de sport, dont la boxe.


L’occasion pour la directrice du Min de renouer avec le Noble art qu’elle affectionne et qu’elle pratique depuis une dizaine d’années. « On met notre corps et notre esprit en mode avion pendant une heure car c’est un sport avec un gros aspect mental qui demande beaucoup de concentration. En même temps, cela offre un moment de respiration pour soi. La boxe demande beaucoup de résilience, tu donnes des coups et tu en prends. Cela ressemble beaucoup à la vie d’un dirigeant ».


Au-delà de l’aspect mental, Maguelone Pontier reconnaît que cette pratique lui permet de garder un certain équilibre émotionnel en évacuant le stress du moment, commun à de très nombreux dirigeants. Elle ne cache pas que la boxe lui permet aussi de brûler des calories, et de soigner son apparence physique. Nécessaire quand on exerce un métier où les dégustations sont légion…


Mais la boxe, et le sport en général, restent avant tout selon elle un moyen de mettre tout le monde sur un même pied d’égalité. « On laisse au vestiaire notre statut, notre fonction et nos problèmes. Le temps de la séance, notre image n’a pas d’importance ». La dirigeante essaie ainsi de diffuser plus largement cette notion d’égalité au travers de la Maison du Sport au Féminin. Cette jeune structure, dont la patronne du Min est la présidente, a pour mission de réduire les inégalités femme-homme dans le sport.

bottom of page