top of page
  • BOUDU

Restos. Ça vient d’ouvrir #21

GUEULETON

Après Agen, Pau, Reims, Nérac et Royan, l’enseigne Gueuleton, créée en 2013 par le Lot-et-Garonnais Arthur Eddange et le Gersois Vincent Bernard, vient d’ouvrir un restaurant rue Peyrolières, en lieu et place du Solilesse. Comme on pouvait s’y attendre avec un tel patronyme, on change ici de registre par rapport à l’établissement tenu par Yohann Travostino. à la carte de Gueuleton, on trouve une généreuse cuisine du terroir, des plats gourmands, une charcuterie maison (notamment les porcs noirs élevés par le fondateur de Gueuleton lui-même) et des vins de copains à déguster sur des mange-debout dans un décor en brique (avec cuisine ouverte sur la salle) qui donne à l’ensemble une atmosphère chaleureuse. Bref du grand classique mais pas si courant, au fond, à Toulouse.

Gueuleton, 40 rue Peyrolières

ET AUSSI 

Amateurs de fromages, Les Petits crus est fait pour vous. Ce nouvel établissement qui vient d’ouvrir rue des Couteliers est à mi-chemin entre le bar à vins et le restaurant. Au menu une belle gamme de fromages et des vins adaptés. Et de la charcuterie pour les allergiques. Les petits crus, 17 rue des Couteliers

La cuisine hawaïenne vous est étrangère ? Le Surfin’Poké va vous permettre de combler cette lacune. Au menu de ce nouveau restaurant, le poke bowl, dont raffolent les amateurs de healthy food. Quésaco ? Du poisson cru ou mariné accompagné d’avocat, algues, noix de cajou, oignons émincés, mangue et riz. Le tout bien sûr servi dans un bol. Surfin’Poké, 10 rue de Metz

Contrairement à ce que son nom suggère, le Bigorn’O n’est pas un restaurant de poissons (ou de fruits de mer). Cela ne l’empêche pas de proposer une cuisine simple et tout à fait correcte pour le prix demandé. L’établissement se mue en bar à tapas le soir. Bigorn’0, 46 rue Nicolas Bachelier



Comments


bottom of page