top of page

Entre dans La Cercleuse

Figures montantes du rap féminin underground toulousain, Babsi, Kyara et Ozna (La Cercleuse) écument les squats, les bars, les scènes et bientôt les festivals, pour déverser leur trop-plein d’amour et de rage. Boudu s’est glissé un moment parmi elles, histoire de prendre le pouls de ces trois cœurs battants.



De haut en bas, Ozna, Babsi et Kyara  Photo : Orane BENOIT
De haut en bas, Ozna, Babsi et Kyara Photo : Orane BENOIT

Babsi : J’ai 25 ans et je suis arrivée en France il y a un an et demi. Je viens d’Allemagne où j’étais journaliste culturelle. Je compte reprendre un master dans le domaine de la culture. J’ai toujours rappé, mais sans me prendre au sérieux. J’ai vraiment commencé la musique à Toulouse en rencontrant des gens incroyables.

Vous souhaitez en lire plus ?

Abonnez-vous à boudulemag.com pour continuer à lire ce post exclusif.

Comments

Couldn’t Load Comments
It looks like there was a technical problem. Try reconnecting or refreshing the page.
bottom of page