top of page

Sébastien Vincini : "Je sais qu'ils nous attendent"

Dernière mise à jour : 24 mars

Président du Conseil départemental de la Haute-Garonne, Sébastien Vincini se dit impressionné par la qualité du rapport final des travaux de l’assemblée citoyenne sur la transition écologique. Tout en mesurant le risque de déception.



Quel premier bilan établissez-vous de cette expérimentation ? C’est une vraie satisfaction parce qu’il n’y avait pas de mode d’emploi défini. Sur un sujet majeur comme la transition écologique, je m’aperçois que leurs propositions sont d’actualité, particulièrement en matière d’alimentation et d’agriculture, et qu’elles collent en très grande partie à ce que peut faire un Département.


Surpris par le niveau du rapport ? Oui, extrêmement. Renforcer la loi Egalim (Loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et une alimentation saine et durable) alors que le quidam ne sait pas forcément ce que c’est, donner un statut juridique à la Garonne, il faut y arriver à ce cheminement intellectuel. Ils sont allés loin, ont fait un travail prospectif, tout en proposant des actions qui peuvent être tout de suite mises en œuvre.

Vous souhaitez en lire plus ?

Abonnez-vous à boudulemag.com pour continuer à lire ce post exclusif.

Comentários

Não foi possível carregar comentários
Parece que houve um problema técnico. Tente reconectar ou atualizar a página.
bottom of page