retour haut de page

Les + lus

Anglicismes, bientôt l’overdose ?

Nul besoin d’être un académicien vétilleux, un gentil Québécois ou un vilain réactionnaire pour constater l’emprise croissante des anglicismes sur la société. Vivre à Toulouse suffit. Les signataires d’une tribune assassine publiée sur le sujet dans Le Monde voilà quelques semaines (parmi lesquels des locaux dont Serge Pey et Michel Serres), voient dans ce recours systématique aux anglicismes un phénomène de substitution irréversible, et qualifient en substance ceux qui s’en rendent coupables de frimeurs, de délinquants et de collabos.

PAR Jean COUDERC, Sébastien VAISSIERE et Charlotte CAUSIT

Photographie de Rémi BENOIT

Méga faune

L’Énigme Viguier

Arnaud Daguin : In Vivo

Perruches : drôles d’oiseaux

James Colomina, rouge qui touche

Place aux jaunes

« La nuit où j’ai croisé l’ours »

« L’autopartage va remettre en question la place de la voiture dans les métropoles. »

La tribu du mois

Photo Rémi BENOIT

Assis dans l’herbe, à peine dépoitraillé, le marquis Henri-Auguste de Chalvet – ou plutôt son portrait placé au-dessus d’une solide porte – veille sur son château de Merville, son parc, et son fameux labyrinthe. Un château et un parc que ce sénéchal éclairé et passionné d’astronomie a lui-même dessiné au xviiie siècle. Et que ses descendants continuent d’entretenir en famille en l’ouvrant chaque été aux visiteurs. Tous les ans, près de 40 000 personnes se pressent dans le parc et les pièces d’apparat, comme ce salon chinois aux 18 panneaux d’inspiration orientale. Un travail à plein temps pour la famille qui, quand elle ne guide pas les touristes, entretient comme elle le peut ce patrimoine quelque peu défraîchi mais charmant.

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.