retour haut de page

Les + lus

1968 à Toulouse : la fin d’une époque

Professeur émérite de géographie à l’Université Toulouse Jean-Jaurès, Robert Marconis dresse un portrait de ce qu’était Toulouse en 1968 et ausculte pour Boudu les différences entre le gros village d’alors et la métropole régionale qu’elle allait devenir.

PAR Jean COUDERC

Photographie de Matthieu SARTRE

Bébel vs. Pessoa, l’impossible choix

À Montbrun-Bocage, soixante-huitard jusqu’au bout

Lattes l'atypique

Atlantique vs Méditerranée : Bons arguments et mauvaise foi

Allo, la droite ?

Radio-nostalgie chez les radioamateurs

Jeux de Toulousains

Fatiha Agag-Boudjahlat, une promesse française

La tribu du mois

Best MOF

Photo Matthieu SARTRE

Des meilleurs ouvriers de France, on connaît surtout les cols bleu-blanc-rouge de Paul Bocuse, Philippe Etchebest et Joël Robuchon. Mais les MOF, ce ne sont pas que des cuisiniers télégéniques. Ce sont aussi des électriciens, tapissiers, maquettistes industriels, mécaniciens, chaudronniers, joaillers, ingénieurs, graphistes, fromagers...
En Haute-Garonne, ils sont 115 – toujours en vie – à représenter la crème de la crème du savoir-faire manuel français dans une quarantaine de disciplines. 104 hommes et 11 femmes, dont plusieurs dizaines de salariés d’Airbus, qui ont sacrifié des centaines d’heures de sommeil et de détente pour décrocher la timbale à l’issue de 2 ans d’épreuves éreintantes. Boudu a réuni 10 d’entre eux et fait grimper le taux d’excellence au mètre carré.

  • Éditions trente&un

    32 rue Pierre-Paul-Riquet

    31000 Toulouse

    France

  • ABONNEMENT ET DIFFUSION

    abonnement@editions31.com

  • Rédaction

    redaction@editions31.com

     

  • Commercial

    Nadia KHARBAJOU
    Responsable régie publicitaire
    nadia@laboikos.com
    06 51 65 37 11

    Gaelle KREMER
    Commerciale
    gaelle.kremer@laboikos.com
    06 20 03 13 58

     

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.